Plaidoyer pour l’arbre en ville

L’arbre en ville suscite bien des critiques. On lui reproche ses feuilles mortes qui tombent et salissent les trottoirs, certains ont des racines qui les endommagent ou sont dangereux si des branches tombent. « Entre béton et bitume », la vie est dure.
On ne peut rester indifférent à l’arbre de nos rues qui doit s’adapter à un milieu très défavorable, sec, pauvre en éléments nutritifs et soumis aux gaz d’échappement des voitures.
S’il est nécessaire de ramasser les feuilles mortes dans les rues, il est préférable de les laisser dans leurs milieux naturels car tous leurs composants sont entièrement recyclés.

L’arbre apporte de nombreux bienfaits pour notre vie quotidienne par sa fonction régulatrice du climat urbain. Il permet de lutter contre le réchauffement climatique. Grâce à la photosynthèse, il constitue un puits de carbone en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) de l’air et libère le dioxygène (O2) nécessaire à notre respiration. Il purifie l’air en absorbant différents polluants comme le dioxyde de soufre (SO2) et les particules de métaux lourds. Il rafraîchit également l’air ambiant par l’eau qui est évaporée et l’ombre qu’il procure et masque les mauvaises odeurs par la diffusion de son parfum.

L’arbre maintient la biodiversité, c’est un milieu de vie pour de nombreux animaux comme les écureuils, les oiseaux qui y font leurs nids et chantent dès le printemps.
L’arbre améliore notre bien-être, embellit le paysage urbain et nous devons porter un autre regard sur lui pour mieux le connaître. Quel plaisir au printemps d’admirer les cerisiers roses en fleur ou les rangées rouge vif des liquidambars en automne.
Les 3 687 arbres d’alignement font partie du patrimoine de la ville, comme le cèdre du Liban, planté vers 1760, qui atteint 20 mètres de haut pour une circonférence de 5,50 mètres. Protégez les arbres de votre rue et fleurissez leurs pieds pour embellir Gagny. Un fascicule sur les arbres des rues de la ville vous permettra de reconnaître les essences plantées dans votre quartier.

Le service municipal des Espaces Verts assure la gestion et l’entretien des arbres en choisissant de replanter des espèces adaptées au changement climatique et en effectuant des élagages périodiques.

Comme le chantait Georges Brassens : Auprès de mon arbre je vivais heureux….

Christiane LICHTLÉ
Conseillère municipale déléguée aux Espaces verts
Docteure en sciences naturelles

lac-maison-blanche-hiver

Découvrez toutes les essences disséminées dans la ville à travers le fascicule « Les Arbres des rues de Gagny », disponible dans les accueils municipaux, sur le site Gagny.fr et sur l’application mobile !

À lire aussi