Noisetiers, noisettes

Le noisetier commun ou coudrier (Corylus avellena) et le noisetier de Byzance (Corylus colurna) présents dans l’Arboretum, appartiennent à la famille des Bétulacées.

Le noisetier commun est un arbuste ramifié dès la base, à croissance rapide, qui atteint 4 à 5 m de haut, et peut vivre jusqu’à 60 ans. Les feuilles caduques sont simples, ovales et alternes. Le limbe est bordé de dents inégales et se termine par une longue pointe. À la fin de l’hiver, alors que les feuilles ne sont pas développées, le noisetier fleurit. Les fleurs mâles et femelles sont séparées mais portées par le même arbre (espèce monoïque).

Les fleurs mâles, très réduites, sont dépourvues de pièces florales et ne comprennent que de nombreuses étamines. Elles sont regroupées en longs chatons pendants, jaunâtres, d’environ 6 cm, qui se forment à la fin de l’été et passeront l’hiver. Au printemps suivant un pollen très abondant est libéré et disséminé par le vent, il peut être allergène et provoquer le rhume des foins. Il va féconder les fleurs femelles très discrètes. Celles-ci ne mesurent que quelques millimètres et se signalent uniquement par de longs stigmates rouge vif. Le fruit, la noisette ou aveline, est un akène inséré dans une enveloppe ver te frangée. Il ne contient qu’une graine très énergétique riche en matières grasses, oligo-éléments et vitamines qui se récolte en automne. Les noisettes sont très consommées et utilisées dans de nombreuses préparations culinaires. Elles font aussi le bonheur des écureuils qui les enterrent loin de l’arbuste pour faire des réserves pour l’hiver. Mais comme ils oublient souvent leurs cachettes, ils participent ainsi à la dissémination de l’espèce.

Les racines du noisetier sont associées à des champignons comme la truffe. Cette association racine-champignon est appelée mycorhize. Des plants de noisetier mycorhizés produits par l’INRA
ont été introduits avec succès dans le sud de la France. Les branches souples servent aussi au sourcier pour détecter l’eau. Les noisetiers sont souvent plantés dans les haies comme coupe-vent et servent de refuge à de nombreux animaux.

Contrairement au noisetier commun, le noisetier de Byzance est un arbre avec un tronc bien développé, il est beaucoup plus haut (35m) et possède des feuilles plus grandes. Les noisettes sont aussi différentes, elles sont plus petites regroupées par 3 à 8 dans une grande involucre verte, épaisse, découpée et munie de longs cils. Elles ne sont pas consommées car elles sont moins goûteuses et n’ont aucun intérêt commercial. Cet arbre est très développé en Asie mineure et dans les Balkans. On le plante comme arbre d’ornement dans nos régions.

Christiane LICHTLÉ
Conseillère municipale déléguée aux espaces verts
Docteure en sciences naturelles

Noisetiers, noisettes en images