Le Lilas des Indes

Le Lilas des Indes (Lagerstroemia indica) est originaire de Chine, de Corée et du nord de l’Inde. Il a été introduit au XVIIIe siècle en Europe. Le botaniste suédois Karl von Linné lui a donné son nom en l’honneur de son ami Magnus von Lagerstroem qui lui avait envoyé un exemplaire récolté en Inde.

Il peut atteindre 20 mètres de haut dans son milieu naturel mais ne dépasse pas 5 – 6 mètres dans nos régions. L’écorce du tronc est fine, de couleur gris-beige et lisse, elle se détache en plaques irrégulières comme celle du platane. Les feuilles simples sont insérées de manière opposée sur les rameaux. Elles sont une forme ovale, un bord lisse et se terminent en pointe. Elles virent à l’orange à l’automne et tombent.

De juillet à septembre la floraison est magnifique. Les grappes de fleurs, très nombreuses, sont regroupées à l’extrémité des rameaux. La fleur se compose de 6 pétales pourvus d’un long onglet qui sont ondulés et frisotés sur les bords ce qui lui a valu le nom de « fleur de mousseline ». Au cœur de la fleur se trouvent de nombreuses étamines jaunes. Il existe de nombreuses variétés hybrides ayant des fleurs de teintes rose, rouge, blanche ou violacée. Les fruits sont des capsules qui libèrent des graines ailées emportées par le vent.

L’arbre fournit un bois dur, imputrescible nommé Bungur utilisé en ébénisterie. On prépare en Inde une infusion avec les feuilles sèches connue sous le nom de Barnaba qui possède des  propriétés médicinales.

Cet arbre très décoratif est planté dans l’Arboretum et les rues de la ville.

Pensez à vous munir « Les Arbres des rues de Gagny », disponible en ligne ou en Mairie, pour agrémenter vos balades.

Christiane LICHTLÉ
Conseillère Municipale déléguée aux Espaces verts
Docteur en sciences naturelles