Deux “arbres à miel” : le Robinier et le Sophora

Le robinier faux acacia (Robinia pseudacacia) et l’arbre des pagodes (Sophora japonica) sont deux arbres de la famille des Fabacées. De nombreux points communs rapprochent ces deux arbres de haute taille à croissance rapide. Leurs grandes feuilles caduques sont composées de nombreuses paires de folioles opposés, de forme ovale chez le robinier, plus allongés et effilés chez le sophora. La forme papilionacée des fleurs et les fruits de type gousse sont caractéristiques de la famille. Ces deux arbres sont des essences mellifères car leurs fleurs très parfumées secrètent un nectar abondant recherché par les abeilles qui le récoltent pour faire le miel.

Robinier

Le robinier est originaire des Monts Appalaches en Amérique du Nord. Il doit son nom aux frères Robin, jardiniers du roi Henri IV qui l’introduisirent en France en 1601 où il s’est bien acclimaté. Communément appelé “acacia”, c’est un faux acacia car il ne présente pas les caractères floraux du genre botanique acacia. Les fleurs blanches ou rosées sont regroupées en longues grappes pendantes qui s’épanouissent en mai-juin. Les gousses rougeâtres sont aplaties et contiennent quatre à cinq graines toxiques.

C’est une espèce pionnière, invasive qui se multiplie rapidement de manière végétative, grâce à des drageons, formant de nombreux rejets épineux qui peuvent même se développer à travers le bitume des trottoirs. De plus, il produit une grande quantité de graines qui germent facilement. Le bois du robinier très résistant et relativement imputrescible présente les mêmes propriétés que le teck, il est trèsutilisé comme bois d’oeuvre pour la fabrication de meubles de jardin et pour les équipements extérieurs.

Sophora

Le sophora, aussi appelé “arbre à miel”  provient de Chine. Le premier exemplaire introduit en 1747 par le botaniste Bernard de Jussieu, est encore visible au Jardin des Plantes de Paris. L’arbre atteint sa maturité de floraison vers 20 ans. Les grandes grappes de fleurs peuvent mesurer de 25 à 35 cm de long. Les fleurs de couleur blanc-crème virant au jaune s’épanouissent au milieu de l’été. Les gousses vertes présentent des étranglements entre les graines leur donnant un aspect bosselé à maturité. Les graines sont toxiques comme celles du robinier. Cet arbre est planté comme arbre d’ornement car il résiste très bien à la pollution atmosphérique et peut vivre jusqu’à 200 ans.

Christiane LICHTLÉ
Conseillère municipale déléguée aux espaces verts
Docteure en sciences naturelles

Le Robinier et le Sophora en images