Découvrir les Erables européens

Les érables (Acer) sont les seuls représentants de la famille des Acéracées. Ces arbres atteignent 10 à 30 m de haut à l’état adulte et présentent des feuilles opposées caduques. Certains individus peuvent vivre jusqu’à 500 ans. Le fruit est caractéristique de la famille, il est formé de deux parties, chacune prolongée par une aile, on l’appelle disamare mais aussi hélicoptère, car il tombe en tourbillonnant. La disposition des ailes est propre à chaque espèce. En forêt, les érables sont souvent en mélange avec des chênes, des hêtres ou des charmes, dans des zones bien éclairées. L’arboretum possède 4 des principales espèces d’érables qui existent dans les zones tempérées européennes.

L’érable plane (Acer platanoides) est le plus grand (jusqu’à 30 m), son écorce brune est fissurée longitudinalement. La partie plane verte des feuilles (limbe) présente cinq lobes dentés qui se terminent par de fines pointes. Les ailes des disamares sont étalées horizontalement. Ceci le distingue de l’érable sycomore ou faux platane (Acer pseudoplatanus) qui a une écorce grise et lisse et des feuilles à cinq lobes dentés, seulement aigus au sommet. Ses grappes de fleurs jaunes apparaissent en avril, elles sont très recherchées par les abeilles pour leur pollen et leur nectar, produisant un excellent miel. Les disamares teintés de rouge ont des ailes rapprochées. L’érable champêtre (Acer campestre) dépasse rarement 15m, les feuilles sont petites et divisées en cinq lobes arrondis au sommet. Les fleurs, disposées en bouquet, apparaissent en même temps que les feuilles. Celles-ci prennent une teinte jaune d’or en automne. L’érable de Montpellier (Acer monspessulanum) n’atteint que 5 à 6 m de haut et se reconnaît à ses feuilles triangulaires à trois lobes entiers, il se rencontre surtout dans la zone méditerranéenne.

Ces arbres sont recherchés en menuiserie, en lutherie, ainsi le bois de l’érable sycomore est utilisé pour la fabrication des violons. Dans la mythologie grecque, l’érable était dédié à Phobos, dieu de l’Epouvante et l’Iliade rapporte que le cheval de Troie était en bois d’érable.

Christiane LICHTLÉ
Conseillère municipale déléguée aux espaces verts
Docteure en sciences naturelles

les Erables européens en images

 

 

À lire aussi