Antigone

Créon accède au trône de Thèbes après que les fils d’Œdipe se soient entretués. Il déclare que l’un d’eux, sera enterré avec les honneurs ; le corps de l’autre, Polynice, spolié par son frère du partage du pouvoir, devra pourrir en plein air. Quiconque tentera de lui donner un rite funéraire mourra. Évidemment, il est loin de se douter que la rébellion viendra d’une femme, qui plus est sa nièce…

Bravant l’interdit, Antigone va s’opposer à cette loi, jusqu’à risquer sa vie. Alors, l’argument de la loi s’efface au profit d’un conflit familial indéracinable où tout est exacerbé. Créon, paranoïaque et maladroit, s’acharne dans le conflit au point de perdre tout crédit. Mais Antigone est aussi extrême dans sa revendication de préférer le monde des morts à celui des vivants. La pièce ouvre de multiples sujets de réflexion. Elle est aussi, du point de vue littéraire et théâtral, d’une fantastique richesse : déploiement de la parole, stichomythies, chœurs…

Le metteur en scène, Jean-Pierre Vincent, veut rendre à ce chef-d’œuvre de Sophocle son activisme, sa violence dérangeante, son actualité permanente. Qu’est-ce qu’une société où les affaires privées se mêlent à celles politiques et où la contradiction et le dialogue n’ont plus leur place ? Après la fin d’un monde connu, que peut-il advenir ?


De Sophocle
Mise en scène : Jean-Pierre Vincent
Assistante à la mise en scène : Léa Chanceaulme

Traduction du grec ancien : Jean-Pierre Vincent et Bernard Chartreux
Avec : Nacima Bekhtaoui, Mélody Pini, Alain Rimoux, Jean-Marie Frin, Marc Chouppart, Jean-François Lapalus, Vincent Winterhalter, Richard Sammut, Paul Fougere, Romain Gneouchev
Dramaturgie : Bernard Chartreux
Scénographie : Jean-Paul Chambas, assisté de Carole Metzner
Costumes : Patrice Cauchetier
Régie générale : Xavier Libois
Coproduction : Théâtre National de Strasbourg – Studio Libre
Avec la participation du Jeune Théâtre National
Producteur délégué : Studio Libre


Programmation croisée :

Café Philo à la Médiathèque sur le thème « Conscience et loi intérieure », samedi 13 mars.

Atelier d’écriture créative « Portraits de femmes » à la Médiathèque, vendredi 5 mars

Durée : à préciser
Catégorie A
Placement libre
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Théâtre André Malraux, Rue Guillemeteau, Gagny, France

À lire aussi

Achetez votre billet en ligne !