Alice aux pays des merveilles

Dans le cadre du Mois de l’Imaginaire.

Lewis Carrol a écrit un conte totalement absurde, construit entièrement autour de la folie, de la démesure, qui convient parfaitement à l’univers « opératique ». Au-delà de basculer dans un monde merveilleux, Alice tombe dans un univers orchestral où la voix lyrique magnifie l’excès et la démesure des personnages. L’orchestre et le chœur représentent ce monde merveilleux. Si les trente personnages de l’histoire sont interprétés par les cinq solistes et le chœur, Alice est, incarnée par une seule et unique chanteuse.
Son parcours devient un labyrinthe insensé où elle est condamnée à retrouver constamment les mêmes figures. Cette mise en scène plonge le spectateur dans un monde où tout se dédouble, se multiplie et s’interroge. À chaque personnage rencontré par Alice correspond un nouveau spectacle. La somme de ces spectacles va créer l’unité. Se construisant et se déconstruisant à vue, cet ensemble renforce l’absurdité d’un monde instable où tout peut basculer d’un instant à l’autre.

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris (Grande salle – Philharmonie) le 28 mai 2016

Musique de Matteo Franceschini.
Mise en scène d’Edouard Signolet.
Direction musicale de Jean Deroyer.
assisté par Romain Dumas.
Chef de chœur : Sophie Boucheron.
Par l’Orchestre National d’Île-de-France.
Par les écoles élémentaires et collèges d’Île-de-France ; les élèves de la Classe d’Art dramatique du Conservatoire Georges Bizet – Paris vingtième.
Avec Elise Chauvin et Kate Combault (soprano), Sarah Laulan (contralto), Rémy Poulakis (ténor), Jean-Baptiste Dumora (baryton-basse).
Philharmonie de Paris.

Projection gratuite

Tout public
Durée de 1 heure 45.
Placement libre. Réservation conseillée, places très limitées.

Bibliothèque médiathèque Georges Perec - 20 avenue Jean Jaurès - 93220 Gagny

À lire aussi

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×