Cérémonies patriotiques

La Municipalité de Gagny attache la plus grande importance à l’histoire de notre ville, aux joies, aux souffrances qu’elle a connues ou subies par le passé.
C’est pourquoi elle souhaite perpétrer le Devoir de Mémoire par l’organisation de cérémonies patriotiques auxquelles elle convie tous les gabiniens, les enfants des écoles, des collèges et des lycées.

Commémorations patriotiques.

Hommage aux Morts pour la France en Afrique du Nord.

Le 19 mars 1962, date anniversaire du cessez-le-feu au lendemain des accords d’Evian. En mémoire des victimes civiles et militaires, de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et Maroc.

Une cérémonie commémorative est organisée chaque année au Monument commémoratif place Foch.

Journée nationale d’hommage aux héros et victimes de la Déportation.

Chaque année, le dernier dimanche d’avril, un hommage solennel est rendu aux déportés.

Cérémonie hommage au Monument commémoratif place Foch qui abrite des cendres rapportées des camps.

Anniversaire de la Victoire de 1945.

Le 8 mai 1945, l’Allemagne nazie, enfoncée sur les fronts ouest et est par les alliés, capitule sans conditions en deux actes, d’abord à Reims, puis à Berlin, mettant fin à la Seconde Guerre Mondiale.

Une cérémonie hommage au Monument commémoratif Place Foch.

Anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940.

Le 18 juin 1940, après la défaite de l’armée française et la demande d’armistice, le Général De Gaulle, parti à Londres pour continuer le combat aux côtés des Anglais, lance sur les ondes de la BBC un appel allumant la Flamme de la résistance et exhortant les Français à poursuivre la lutte.

Dépôt de gerbes au square du Souvenir Place Foch.

Fête Nationale.

Depuis 1880, le 14 juillet est la Fête Nationale Française, en souvenir de la Fête de la Fédération organisée en 1790 pour célébrer le 1er anniversaire de la prise de la Bastille.

Une cérémonie sur le parvis de la mairie, esplanade Michel Teulet.

Libération Gagny.

Dernier dimanche d’ aout.

Cérémonie qui pourrait se faire à la mairie en souvenir de la cérémonie qui s ‘est déroulée vers 15h le 28 aout 1944.
Le chef de la Résistance s ‘adresse à la foule de la fenêtre centrale, demande une minute de silence et prononce, « nous rendons les couleurs à la ville » et les trois couleurs s’élèvent au mât, le clairon sonne « au drapeau ».


Le 1er et le 2 novembre de chaque année, une cérémonie est consacrée dans chaque commune à la mémoire et à la glorification des héros morts pour la Patrie, conformément aux termes de la loi du 25 octobre 1919 relative à la commémoration et à la glorification pour la France au cours de la Grande Guerre :

Anniversaire de l’Armistice de 1918, Hommage à tous les morts pour la France.

Le 11 novembre 1918 prenait fin la guerre la plus meurtrière que le monde ait connue jusqu’alors, déclarée par les empires allemand et autrichien le 2 août 1914.
La guerre 1914-1918, ou Grande Guerre, a fait 9 millions de morts, soit 5 millions dans les rangs alliés et 4 dans ceux des empires centraux. Du côté français, on dénombre 1 376 000 morts ou disparus et 4 950 000 blessés.

Chaque année, une cérémonie du souvenir et d’hommage aux victimes a lieu au Monument aux Morts place Foch.

Cette cérémonie est précédée d’une veillée le 10 à 19h


La maison des anciens combattants.
Située au 22 Sentier des petits clos, ce lieu de conservation de la mémoire accueille les associations d’ Anciens Combattants ( UNC, FNACA), le souvenir Français, les médaillés militaires regroupés au sein du « Comité d’entente des associations mémorielles