Voisin vigilant, pourquoi pas vous ?

La Ville de Gagny est à présent membre du réseau Voisins Vigilants et Solidaires qui permet la diffusion d’alertes au sein de communautés basées sur la proximité. Il existe plus de 300 voisins vigilants à Gagny, une dynamique que la Ville souhaite soutenir et développer pour préserver ensemble notre cadre de vie. Dans les villes ayant adhéré au dispositif, le nombre de cambriolages a baissé de 20 à 40 pour cent, grâce aux liens privilégiés créés entre la Mairie, les forces de l’ordre et les voisins vigilants.

Comment ça marche

La plateforme communautaire Voisins Vigilants et Solidaires met en relation les habitants d’un même quartier désireux de lutter ensemble contre l’insécurité.Une fois inscrit, votre rôle principal consiste à veiller et alerter. Il s’agit d’une vigilance passive, les voisins ne se substituant pas à la police. Vous constatez un événement inhabituel ou une personne suspecte ? Envoyez une alerte depuis votre téléphone. Elle sera transmise par SMS ou par mail aux autres voisins, mais également à la Mairie et au Commissariat, permettant d’accroître la réactivité et l’efficacité des actions qu’ils mènent en matière de tranquillité publique. Vous pouvez également partager vos dates de départ en vacances avec vos voisins pour partir sereinement, publier des annonces ou encore faire connaissance avec les membres de votre communauté. Basé sur la convivialité, l’entraide et la solidarité, le site vous permettra de vous construire un cadre de vie agréable et serein.

Comme s’inscrire ?

L’inscription est simple et gratuite. Rendez-vous depuis votre ordinateur personnel, à votre domicile, sur le site www.voisinsvigilants.org. Pour plus de sécurité, votre inscription sera vérifiée et validée. Pour recevoir des alertes par SMS, vous devrez indiquer votre numéro de téléphone, mais pourrez ensuite choisir de le masquer. Vous n’avez pas accès à internet ? Demandez à une personne de votre entourage de vous inscrire pour pouvoir envoyer des alertes ou en recevoir sur votre téléphone portable. Le dispositif prévoit également une inscription particulière pour les seniors dont les enfants ou les proches veulent recevoir les alertes.