Gagny, Fleur d’Or 2018

Depuis 2002, Gagny maintient ses «4 fleurs» au Label des Villes et Villages Fleuris. Après son passage en septembre 2018, le jury national a maintenu le niveau du label et accordé en supplément le trophée ultime : la «Fleur d’Or». Première en Seine-Saint-Denis, Gagny fait partie des 5 villes récompensées en France.

Cette distinction est une réelle récompense couronnant le travail de Michel Teulet, le Maire de Gagny, et de son équipe municipale. Gagny est une ville verte et fleurie, et cette réalité s’inscrit désormais en lettres d’or. Le jury des Villes et Villages Fleuris a été sensible à la synergie des services municipaux, où de multiples métiers se rassemblent pour rendre la ville plus belle, propre et durable dans le seul but d’améliorer le cadre de vie des Gabiniens. Au-delà du fleurissement, les critères du jury des Villes et Villages Fleuris enveloppent un champ large de l’action municipale.

En effet, toutes les communes doivent actuellement faire face à un contexte budgétaire difficile. Néanmoins, grâce à des choix judicieux et des finances saines, Le Maire a su maintenir le fleurissement, garantissant ainsi un environnement fleuri et agréable pour tous.

Avec 80 hectares d’espaces verts, 2 zones protégées, 3500 arbres de rues, chaque habitant a accès à la nature en pleine ville. Aucun quartier n’est dépourvu d’espace vert, la nature est omniprésente à travers les 10 quartiers de la Ville.

Au-delà des actions de la Ville, les habitants aussi contribuent à embellir Gagny en participant aux différents événements que sont le concours des maisons fleuries, le concours des écoles fleuries, ou tout simplement les grands événements de la ville qui ont tous lieux dans nos beaux espaces verts.

Enfin, le développement durable reste un élément essentiel sur lequel le jury des Villes et Villages Fleuris est attentif. En s’engageant pour la planète, la municipalité a mis en place plusieurs dispositifs afin de préserver l’environnement. Ainsi, les espaces verts et les massifs de fleurs sont entretenus sans pesticides depuis les années 2000, le parc automobile devient électrique, la commune réduit son empreinte écologique en passant par un éclairage à LED et en améliorant l’isolation thermique dans les établissements scolaires.

 

 

À lire aussi

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×