Assises du Conservatoire

Le 18 février 2022, Monsieur le Maire a lancé les assises du Conservatoire François-Joseph Gossec.

En présence du corps enseignant, du comité d’usagers et des services de la Ville, c’est une nouvelle instance démocratique qui se met en place jusqu’en juin prochain.

L’objectif est d’accompagner tous les acteurs œuvrant pour le Conservatoire sur les volets pédagogiques, fonctionnels et organisationnels.

L’établissement d’enseignements artistiques classé en Conservatoire à Rayonnement Communal (CRC) démontre la qualité professionnelle permettant d’intégrer une grande diversité dans les profils de création artistique.

C’est donc dans une démarche d’écoute, d’échange et de co-construction souhaitée par la Municipalité que ces assises sont mises en place.

État des lieux

Le Conservatoire François-Joseph Gossec faisait face à des départs impromptus de professeurs, des difficultés de recrutement et des cours peinant à se remplir. Si ces obstacles au bon  fonctionnement de la structure étaient liés à son organisation et à son fonctionnement, ils ont été renforcés par un contexte inédit de crise sanitaire. Une situation complexe à laquelle il a fallu réagir rapidement dans le but d’éviter une rupture pédagogique, avec en ligne de mire le retour au calme et une situation apaisée.

Un rayonnement communal

Le Conservatoire François-Joseph Gossec est classé Conservatoire à Rayonnement Communal (CRC), une fierté pour la ville et pour les usagers. Le classement des établissements  l’enseignements artistiques spécialisés en CRC vise à conforter le réseau national d’enseignement public de la musique, de la danse et de l’art dramatique. Il atteste d’un socle qualitatif et professionnel identique partout et pour tous permettant de favoriser une grande diversité de profils d’amateurs comme d’étudiants intégrant l’enseignement supérieur de la création artistique. Cette particularité était évidemment à prendre en compte lors des assises, la qualité de l’enseignement devant être irréprochable.

L’usager au coeur des actions

La ville, accompagnée par un cabinet spécialisé, a réalisé un travail de fond pour entrevoir des perspectives positives. Après avoir réalisé un état des lieux et un diagnostic, il ressort de ces assises une volonté de retrouver le rayonnement du conservatoire. Tout d’abord, l’équipement culturel a trouvé son directeur, qui peut compter sur une équipe pédagogique ouverte aux changements et volontaire pour remettre en place un fonctionnement apaisé et cohérent. L’objectif est désormais d’aller de l’avant, en collaboration entre parents d’élèves, professeurs et équipe administrative.

Il est important de mettre l’usager au coeur du conservatoire avec un suivi approfondi pour les enfants souhaitant réaliser une formation diplômante. Cela va se faire au cas par cas, pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre dans un conservatoire à rayonnement départemental ou régional.

En termes de communication, les progrès à faire ont été identifiés. Une réelle volonté de transparence a été exprimée et entendue. La création d’une association de parents d’élèves est en cours de réflexion et pourrait voir le jour d’ici la fin de l’année scolaire. Totalement autonome, son rôle sera de travailler main dans la main avec les équipes du conservatoire pour entamer des projets communs.

Impliquer toute la jeunesse dans l’apprentissage et la découverte de la musique, tel est l’un des enjeux phares qui ressort de ces assises. Afin de sensibiliser les enseignants aux bénéfices de l’art dans la journée d’un enfant, un travail de fond est en cours pour créer des partenariats entre les écoles gabiniennes et le conservatoire.