Aides au logement : la CAF informe

Depuis le mois dernier, les aides au logement sont réévaluées chaque trimestre, en tenant compte des revenus des 12 derniers mois.

Concrètement, les Aides Personnalisées au Logement (APL), Allocations de Logement Familiales (ALF) et Allocations de Logement Sociales (ALS) ne seront plus calculées sur la base des revenus sur les deux dernières années, mais sur la base des ressources des 12 derniers mois. Leur montant sera également actualisé tous les trimestres et non plus une fois par an.

Compte tenu du prélèvement de l’impôt à la source, la CAF pourra récupérer auprès de l’administration fiscale les montants de salaires déclarés chaque mois par les employeurs et actualiser automatiquement les droits des allocataires.

En revanche, certains types de revenus devront être déclarés, tels que les pensions alimentaires, les frais exposés dans le cadre de l’exercice d’une activité professionnelle, ainsi que le chiffre d’affaires pour les travailleurs indépendants ayant débuté leur activité depuis moins de deux ans.

Les changements de situation (mariage, déménagement, naissance…) devront toujours être signalés. Outre les ressources, le calcul de l’aide prend en compte la composition du foyer (nombre d’enfants, de personnes à charge), la localisation du logement et le montant du loyer.