L’origine du nom : GAGNY

Comme la plupart des toponymes en France, Gagny tire son nom d’un patronyme romain, qui pourrait être Gabinius selon Fustel de Coulanges, ou plus probablement Gannus ou Gannius. La première hypothèse explique l’attribution du gentilé Gabiniens aux habitants de notre ville. En 1958, la découverte, rue Guillemeteau, d’une houe gallo-romaine (outil triangulaire servant aux vignerons), datée du IIIe ou IVe siècle laisse imaginer la présence d’un domaine romain (villa). Aucun document à ce jour n’en apporte la preuve.

Le blason de Gagny

Dessiné dans les années 50 par Robert Louis, d’après les données de Georges Guyonnet, le blason de Gagny (fond bleu, bandes et fleurs de lys jaunes) est partagé en quatre quartiers, empruntés aux armes des religieux de Saint-Faron de Meaux dont dépendait le prieuré Saint-Fiacre de Gagny, fondé à la fin du XIe siècle.

Ce modeste établissement qui donna naissance à la commune, s’appela par la suite prieuré de Maison Rouge, lorsqu’il y fut transféré au XVIIe siècle. Le prieur de Gagny était jusqu’à cette époque seigneur du lieu.

L’écu rouge placé au centre rappelle les armes des Hocquart, seigneurs de Montfermeil, qui possédèrent ensuite la terre. Les trois roses ont été remplacées par trois roues d’automobile, de couleur argent, pour rappeler le rassemblement à Gagny des taxis parisiens qui contribuèrent au succès de la bataille de la Marne en septembre 1914.

À lire aussi

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×